Bébé

Photographe bébé Paris
Bébé

Miguel

Trois mois après leur séance à la maternité alors que Miguel n’avait que cinq petits jours au compteur de la vie, c’est à la maison que je l’ai retrouvé lui et ses parents pour une deuxième séance photo. Bianca et Pedro ont en effet fait le choix d’immortaliser des fragments de vie tout au long de la première année de Miguel en faisant appel à mes services. C’est ainsi que nous nous retrouvons tous les trois mois pour créer des souvenirs de son évolution. Et Dieu sait qu’un bébé évolue de mois en mois au cours de sa première année, parfois même d’un jour à l’autre!

photographe bébé paris
Bébé

Léon

Gaëlle et Roberto m’avaient dépeint leur tableau familial d’une manière telle que j’avais hâte de les rencontrer pour figer quelques moments de leur nouvelle réalité. Les échanges en vue de la préparation d’une séance sont importants car ils me permettent de récolter quelques indices sur ce qui est précieux pour les familles que je vais photographier. En arrivant chez Léon et ses parents, par exemple, je savais que ce qu’ils attendaient de la séance concordait parfaitement avec mon approche, que chaque geste serait naturel et qu’ils n’auraient d’yeux que pour leur petit homme. En me détaillant les moments qui comptaient pour eux, il m’avaient fourni le scénario parfait pour réaliser ensemble des images reflétant leur quotidien. 

photographe nouveau-ne paris
Bébé

Charlie

J’avais rencontré Anne-Flore et Nathan quelques semaines avant la naissance de Charlie et j’avais aimé ce qu’il ressortait de leur personnalité. Des personnes adorables, souriantes, calmes et douces que j’avais hâte de revoir dans leur nouveau rôle. La séance de Charlie devait initialement avoir lieu à la maternité, mais plusieurs raisons nous ont incités à reporter ce moment au retour à la maison. Ce qui ne fut pas pour me déplaire, car il résulte des photos une ambiance pleine de délicatesse, à leur image.

Lucie Bataille Photographe naissance Paris
Bébé

Zoé

Je crois que le joli témoignage qu’a laissé Cécile sur ma page FB résume à merveille la séance photo que nous avons eue ensemble, ainsi que mon approche de la photo de nouveau-né. Bien souvent, pour ne pas dire tout le temps, les familles que je photographie sont un peu stressées par la séance qui les attend (rassurez-vous si c’est votre cas, cela veut dire que vous êtes tout à fait normal!).

Lucie Bataille Photographe bébé Paris
Bébé

Maya

Quand je suis arrivée chez eux, Luis repassait un top de Margaux qui était partie faire une course, Maya terminait sa sieste et Izia m’accueillait avec les gouttes de pipi qu’on connait des chiens joyeux d’avoir de la visite. Quelques minutes plus tard, un espresso à la main, je suivais la famille qui me faisait faire le tour de son douillet cocon. Ce petit tour ne faisait que me confirmer que le moment à venir serait des plus agréables. C’est la première fois que je les rencontrais et j’en savais déjà pourtant beaucoup sur eux, notamment grâce à nos échanges avant la séance.

Lucie Bataille Photographe bébé Paris
Bébé

Eden & Liam

Eden et Liam sont deux petits coquins qui illuminent mon Instagram au quotidien depuis plusieurs mois. J’ai craqué pour eux bien avant de les rencontrer et j’ai été ravie que le sort les choisisse comme gagnant du concours organisé avec MintyWendy il y a quelques mois.

Lucie Bataille photographe bebe Paris
Bébé

Macha

L’une des choses que j’aime de mon métier, c’est qu’il m’amène constamment à faire de nouvelles rencontres dans l’un des plus beaux milieux qui soit : celui de la naissance. La naissance, c’est l’amour qui déborde du coeur, c’est le bonheur de devenir une famille, c’est regarder son bébé avec la fierté de se dire : « c’est mon oeuvre ». C’est aussi la découverte, de soi, de son bébé, de sa famille. Une découverte que j’aime particulièrement mettre en images pour qu’on y revienne dans quelques années, pour le plaisir de se souvenir.

Autour de la naissance, il y a aussi beaucoup de douceur et c’est elle qui m’attendait lorsque la porte de chez Macha s’est ouverte pour m’accueillir. Douceur dans la lumière, la décoration, les couleurs et l’ambiance de l’appartement. Douceur dans les gestes, les sourires, les paroles et les regards échangés. Et douceur, je crois, dans les images avec lesquelles je suis repartie!